Accueil  > Organigramme > La SM aujourd'hui > La SM à carburateurs de M MALVAT
 
La SM à carburateurs de M MALVAT:
Rendez-vous était pris le 02 février 2002 sous le radieux soleil de notre Normandie. Le but de la visite consistait à recueillir le témoignage de l'heureux propriétaire et de prendre de nombreux clichés de la voiture. M MALVAT vient de faire essayer la voiture à un membre de sa famille, proposition m'est faite de prendre la place du passager avant. Très agréablement surpris et enchanté, j'accepte donc. Photo Eric RIOULT
Photo Eric RIOULT Le démarreur lance doucement le moteur que l'on devine d'une confortable cylindrée aux regards des légers balancements précédents son démarrage. La première intervention lors de l'acquisition de la voiture concernait le réglage des carburateurs et la tension des chaînes de distribution, opération réalisée en 1996 par un garage de Saint-Hilaire-du-Harcouët et depuis la voiture tourne toujours comme une horloge, elle affiche aujourd'hui 140 000 km. Tel un chat qui sort de son sommeil, l'avant de la voiture se lève puis l'arrière.
Nous démarrons doucement, le moteur monte très rapidement dans les tours et M MALVAT m'indique qu'à froid si le conducteur ne tempère pas l'ardeur du V6, il court au devant de soucis. La musique du moteur est réellement magique, agréable à souhait, elle n'est en aucun cas envahissante. L'aérodynamique de la SM est le fruit de longues recherches en soufflerie et se montre très silencieuse, admirez les lignes arrières, vraiment superbes n'est-il pas? Photo Eric RIOULT
Photo Eric RIOULT Le discours de M MALVAT est très rassurant, l'entretien s'il est bien suivit prouvera que la SM est fiable, seules celles ayant souffert d'un suivi bâclé ou négligé ont connues de gros problèmes principalement au niveau des chaînes de distribution. La vidange du LHM est à effectuée tous les 20000 km, le liquide de refroidissement tous les deux ans.
Le radiateur d'huile nécessite parfois le recours à un bon dépoussiérage tous les 10 000 km certains propriétaires préconisent d'effectuer une ouverture dans le passage de roue dans le but d'optimiser l'évacuation des calories, le V6 ne s'en portera que mieux. Cela fait déjà 10 minutes que nous roulons, la SM fait demi-tour puis s'arrête, "Tiens Eric, ramène la voiture !" Là, je me dis que le confort de la SM est tel que j'ai du m'endormir et que je rêve, mais M MALVAT descend et m'invite à nouveau à conduire la SM.
Photo Eric RIOULT
1 - 2 - 3